Acceuil Comment devenir un bon parent ? Être parent est un apprentissage permanent Devenez membre d'En route vers l’école Livres, Peluches, jouets, etc. Des ateliers pour apprendre Le savoir faire derrière - En route vers l'école Contactez-nous

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
LE SAVOIR-FAIRE DERRIÈRE « En route vers l'école »
     
 


 
 
Témoignage
40 ans dans la même école
Mariève Tremblay
Le Flambeau de l'Est
26/05/2009
 
Patricia Goodrum-Decelles a pris sous son aile tout près de 1500 élèves au cours de sa carrière d’enseignante: des petites têtes, brunes, blondes ou rousses, ses ( étoiles de la maternelle ), comme elle les appelle affectueusement. Après 40 ans, elle quittera son premier et seul amour, l’école Boucher De La Bruère, pour prendre une retraite bien méritée. 
Ce ne sera certes pas facile pour cette dame au grand cœur, mais elle affirme partir la tête haute et le cœur gonflé d’amour. « Je suis fière de ce que j’ai accompli avec chacun des élèves qui ont fait un bout de chemin dans ma classe. Chaque jour, j’ai donné mon 100 % avec eux. Je n’ai jamais pleuré à la fin d’une année scolaire parce que je voyais mes petits amis prendre leur envol, convaincue que tout allait bien aller. Cette année par contre, je ne crois pas être en mesure de retenir mes larmes », avoue-t-elle.
UN MONDE BIEN DIFFÉRENT… Lorsque Mme Patricia (nom que lui donne ses élèves) a amorcé sa carrière, en 1969, l’éducation préscolaire et les classes de maternelle en étaient encore à leurs débuts. C’est donc dans un local presque vide qu’elle a fait ses premiers pas en tant qu’enseignante.

C’est le cœur gros mais la tête haute que Patricia Goodrum Decelles quittera sa classe de maternelle à Boucher De La Bruère après y avoir enseigné pendant 40 ans.

© Le Flambeau

« À l’époque, c’était encore des sœurs qui enseignaient. Comme je paraissais plus jeune que mon àge, elles m’avaient dit que j’allais devoir me ( vieillir ). Je m’étais fait un chigon très serré sur la tête et je m’étais acheté un costume d’institutrice. J’avais l’air sévère! D’ailleurs, je l’ai jeté deux semaines plus tard… après avoir reçu mon premier chèque de paye! », avoue-t-elle en riant.
L’enseignante est de ces femmes qui croient au coup de foudre, parce qu’elle l’a vécu lorsqu’elle a vu la petite école de quartier pour la première fois. « Je m’en souviens encore très bien, j’étais avec mes parents et je leur ai dit que j’allais m’y sentir bien. La maternelle, c’est un monde magique parce que quand les enfants t’aiment, ils peuvent te donner la lune. Par contre, il faut toujours être attentif, ils sont très fragiles », confie-t-elle.   
Aux nombreux collèques qui lui ont demandé si elle n’avait pas eu envie de changer d’école à un moment donnée. Mme Patricia a toujours répondu par la négative. « Pourquoi je serais partie d’ici? Je suis toujours aussi amoureuse de l’établissement qu’à mes débuts. Je connais tous les élèves, les enseignants, la plupart des parents. La direction me fait confiance. C’est chez nous ici! »
Signe des années qui passent, l’enseignante a commencé à donner des cours aux enfants de ses anciens élèves. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’elle croise des gens qui ont déjà étét dans sa classe. « Presque toutes les fin de semaine, j’en rencontre. Je me souviens toujours de leur nom, avec un peu d’aide, j’en conviens. Mais je suis contente de savoir que j’ai été une ( semeuse de bons souvenirs ) pour la plupart d’entre eux. »  
© Patricia Decelles
 
« Avoir la chance d’inventer la machine à reculer le temps, je voudrais souhaiter à tous les enfants du Québec d’avoir une jour une Mme Patricia au sein de leur parcours scolaire. Ce sont ces Mmes Patricia qui font la richesse et la différence de notre système d’éducation. Elle est inscrite dans mon grand livre d’or », a tenu à souligner le directeur de l’école, André Maisonneuve.

Témoignage
40 ans d'enseignement et à l'école Boucher-De La Bruère
Site Internet : Csdm

05/05/2009
 
Le 9 juin prochain, le conseil d'établissement et la fondation de l'école primaire Boucher-De La Bruère honoreront Patricia Goodrum-Decelles, qui prendra sa retraite après 40 années de loyaux services à l'école en tant qu'enseignante au préscolaire. Pour l'occasion, une soirée sera organisée au gymnase en présence d'amis, collègues, parents et anciens élèves.
L'arrivée de madame Goodrum-Decelles à l'école Boucher-De La Bruère, il y 40 ans, a coïncidé avec le début de la maternelle. Il a fallu qu'elle démontre beaucoup d'initiative, notamment pour préparer son cours et pour garnir sa classe de matériel pédagogique pour les élèves de cinq ans. Elle se rappelle encore avoir eu à apporter des poupées et souligne la précieuse collaboration des parents. « Ma première année a été un vrai coup de foudre et toutes les autres ont été aussi belles! », s'est-elle remémorée.

Pour madame Goodrum-Decelies, « les 40 ans ont passé comme s'il s'agissait de cinq ans. Chaque jour, je me suis bien sentie, j'ai adoré mon travail. Enseigner à la maternelle est une passion pour moi! » Patricia Goodrum-Decelles toute une carrière à la même école est un exploit. Pour elle, la décision de rester au même endroit était simple : « pourquoi serais-je allée voir ailleurs?

Je suis bien ici, j'ai toujours été bien avec mes collègues, les directions et les parents. L'école Boucher-De La Bruère est un milieu très gratifiant. »

En 40 années d'enseignement, elle a croisé beaucoup d'élèves et de collègues. D'ailleurs, elle est touchée lorsqu'elle rencontre d'anciens élèves. « Ils se souviennent de nous et ils sont contents de nous voir. Cette reconnaissance, c'est notre cadeau à nous les enseignants », d'affirmer madame Goodrum-Decelles.

L'enseignement : une passion!        
Elle a toujours enseigné avec cet objectif en tête : chaque jour l'élève doit retourner chez lui en se disant qu'il a appris quelque chose. Selon elle, les enfants veulent apprendre, se dépasser et relever des défis. « Un enfant, c'est fragile. Lorsqu'il sort de la maternelle, il faut qu'il ait confiance en lui », a expliqué madame Goodrum-Decelles. Elle en a fait sa mission tout au long de sa carrière.

Enfin, l'enseignante se rappelle son premier jour et partage ses impressions avec humilité et passion : « Je me trouve très privilégiée. Quand j'ai signé mon contrat, je me suis dit wow, je commence ma carrière!

Ensuite, quand j'ai visité l'école pour la première fois, avec mes parents, elle me rappelait celle de mon enfance à Drummondville. Je leur ai dit que je serais bien ici. Cette école a une âme. »

L'enseignement : une passion! 

 
Elle a contribué sans doute à l'âme de l'école, par sa présence, sa passion et son dévouement.
 
 
 
 
 

 
en route vers l'école
L'éditeur :

 

WebTech est un réseau international de spécialistes offrant des solutions sur mesure, la ré-imagination, l'innovation, l’énergie et le changement pour engager les personnes à atteindre de plus grands succès par l'exécution efficace du changement par l'approche projet.

 

 
 
 
 

Nous voudrions souligner le soutien apporté par L'ordre souverain de Saint-Jean de Jérusalem

 

Entrevue du lundi 7 septembre 2009
C'est ça la vie
Animée par PHILIPPE SCHNOBB
40 ans en maternelle: une enseignante prend sa retraite
En juin dernier, Patricia Decelles prenait sa retraite après 40 ans comme enseignante de maternelle à l'école Boucher-De La Bruère de Montréal. Elle a fait partie de la vie de centaines d'enfants et est devenue un témoin privilégiée de l'évolution de la société et du système d'éducation. Cette institutrice au coeur d'enfant nous témoigne de sa passion pour l'enseignement.
Cathy Trépanier est une jeune enseignante en début de carrière au primaire à l'École des Trois-Portages à Gatineau. Un jour, elle aimerait bien avoir sa propre classe de maternelle. Quoi de mieux qu'une belle rencontre avec notre invitée Patricia Decelles, cette enseignante de maternelle qui a pris sa retraite après 40 ans, pour la guider et la conseiller dans cette aventure.
 

 
Témoignage
Sébastien Ménard
Le Journal de Montréal
23/02/2009 10h33 

Patricia Decelles quittera sa classe de maternelle de l’école Boucher-De la Bruère en juin prochain.

 

© Sébastien Ménard
Un véritable monument du quartier Tétreaultville prendra sa retraite de l'enseignement dans quelques mois. Après 40 ans passés dans la même école, Patricia Decelles éteindra une dernière fois les lumières de sa classe de maternelle non sans un pincement au coeur.
« J'avoue que ça me fait un peu peur », dit-elle.
« Il y a des gens qui me disent que je dois être tannée. Mais c'est incroyable la chance qu'on a en tant qu'enseignant. Quand les enfants sont intéressés par quelque chose, ils vont te donner la lune », souffle-t-elle, les yeux pétillants.
Elle avait 20 ans
Originaire de Drummondville, Patricia Decelles avait 20 ans lorsqu'elle a été embauchée comme enseignante de maternelle à l'école Boucher-De la Bruère, en 1969.
Elle prendra sa retraite à la fin de l'année scolaire, après avoir enseigné à des enfants qui sont devenus, bien souvent, les parents de ses élèves actuels.
« Presque chaque fin de semaine, je rencontre de mes anciens élèves, dit Mme Decelles. Mais après 40 ans, je vais laisser ma place à d'autres. »
Les quatre décennies qu'elle a passées dans le même établissement lui ont permis d'assister à de nombreux changements dans la société québécoise. Voici ce qu'elle a raconté au Journal.
À PROPOS DES PARENTS :
« Aujourd'hui, il y a des parents qui en demandent beaucoup à leurs enfants. Je leur dis : laissez les enfants rêver. Ils n'ont pas encore terminé l'année scolaire qu'ils sont déjà inscrits dans des camps... Je comprends que la situation a changé, que les mamans travaillent, mais donnez-leur du temps pour rêver ! »
À PROPOS DES CONDITIONS DE TRAVAIL DES PROFS :
« Je n'ai jamais compté le temps que je passe à l'école. Je pense que c'est avant tout une question de passion. J'ai encore le plaisir de travailler, de venir à l'école, de préparer ma classe. Et je ne suis jamais malade. »
À PROPOS DES ÉLÈVES D'AUJOURD'HUI :
« Les enfants sont toujours les enfants, mais ils sont beaucoup plus ouverts qu'avant. Autrefois, la socialisation se faisait graduellement. On les apprivoisait doucement. Mais aujourd'hui, ils arrivent de pied ferme. Par contre, du point de vue de la discipline, ils demandent parfois un peu plus de rappels qu'avant...»
À PROPOS DE LA RÉFORME DE L'ÉDUCATION :
« Moi, je n'ai rien changé. On parle maintenant de compétences, mais moi je parle toujours d'apprentissages. »

 
 
 

 
Bibliographie :
Nous-vous suggérons de consulter les oeuvres identifiées ci-dessous, afin dans savoir davantage sur certaines particularités de mise en application.
La lecture de ces documents a aidé l'équipe d'En route vers l'école dans sa quête d'information pour complémenter 40 ans d'expériences positives sur le terrain.
Nous vous suggérons de les consulter.
Nous ne pouvons garantir la validité, l'exactitude, l'exhaustivité ou la pertinence des informations contenues dans les documents suggérés ci-dessous.
Je vous rappelle que la majorité des auteurs de ces documents ont développé une notorité souvent internationale.
 
Titres Auteur(s) et Information de parution
Devenir le meilleur de soi-même : Besoins fondamentaux, motivation et personnalité

Abraham H. Maslow. Les éditions Eyrolles.

 

Les grands besoins des tout-petits Germain Duclos, Danielle Laporte et Jacques Ross. Les éditions Héritages inc.
Les besoins et défis des enfant de 6 à 12 ans. Germain Duclos, Danielle Laporte et Jacques Ross. Les éditions Héritages inc.
Les enfants apprennent par l'exemple. Tranmettre nos valeurs à nos enfants par l'exemple. Dorothy Law Nolte et Rachel Harris. Les éditions Héritages inc.
Être parent dans un monde de fous Dr. Yves Lamontagen. Éditeur Guy Saint-Jean
Comment vraiment aimer votre enfant Dr. Ross Campbell. Les éditions Orion.
Parents efficaces Dr. Thomas Gordon. Les éditions du jour.
Les années clés de mon enfant de 2 à 6 ans. Frank et Theresa Caplan. Les éditions de l'homme.
Guide pour parents inquiets. Aimer sans se culpabiliser. Michel Maziade. Les éditions Frison-Roche, Paris.
L'enfant-Tyran, savoir dire non à l'enfant-roi Guy Samson. Les éditions Québecor.
La nouvelle famille Gerry Marino et Françine Fortier. Les éditions Stanké.
Les parents se séparent..., Pour mieux vivre la crise et aider son enfant. Richard Cloutier, Lorraine Filion et Harry Timmersans. Collection Parent, les éditions de l'Hôpital Sainte-Justine.
Nous divorçons quoi dire à nos enfants Darlene Weyburne. Les éditions de l'homme.
Du côté des enfants Danielle Laporte, Germain Duclos et Luis Geoffroy, M.D. les éditions de l'Hôpital Sainte-Justine.
Comment nourrir son enfant de la naissance à six ans. Louise Lambert-Lagacé. Les éditions de l'homme.
Nos enfants de 5 à 12 ans Marie-Paule Vinay, Licenciée en Droit, Docteur en Science Sociales, Docteur en Psychologie. Les éditions du Pélican.
Comment raconter des histoires à nos enfants. Miss Sara Cone Bryant. Les éditions Fernand Nathan.
La pédagogie vécue à l'école des petits. S. Herbinière Lebert et CH. Charrier. Les éditions Fernand Nathan.
Guide des premiers pas scolaires Andrée Girolami-Boulinier. Les éditions Delachaux et Niestlé.
Naître à la lecture. Ben Wiks. Les éditions Ben Wicks.
Pour un enseignement stratégique, l'apport de la psychologie cognitive Jacques Tardif. Les éditions Logiques.
Partenariat école communauté, manuel méthode et outils. Charles Côté. Les éditions Guérin.
L'approche-service appliquée à l'école. Une gestion centrée sur les personnes. Claude Quirion. Les éditions de la Chenelière.
L'obsession des compétence. Son Impact sur l'école et la formation des enseignants. Gérald Boutin et Louise Julien. Les éditions Nouvelles.
Grandir ensemble au préscolaire. Atelier d'intervention auprès des parents. Monique Vermette, conseillère pédagogique. La commission des écoles catholiques de Montréal.
Tous Azimuts, maternelle. Nicole Girard, Françine Gélinas, Marleine Lavoie, Michèle Leblanc. Les éditions Graficor.
Le changement POUR TOUS Germain Decelles, o.s.j., MBA. Les éditions WebTech
La RECONNAISSANCE, une quetion de respect. Yvan Poirier. Les éditions WebTech
   
 

 

 

 

 

 

 

   
en route vers l'école
Copyright - WebTech Management and Publishing Incorporated - Tous droits réservés. Information légale
explorer 6.0